top of page

Ode à la Bergamote : propriétés énergétiques de l'huile essentielle de bergamote.

Dernière mise à jour : 18 déc. 2023

Article original "découvrir les propriétés méconnues des huiles essentielles" écrit par Samuel Chabbey pour le magazine recto-verseau no 345 de novembre 2022.


Huile essentielle de bergamote, propriétés énergétiques

Découvrir les propriétés énergétiques méconnues des huiles essentielles

La consultation des livres de référence pourrait nous pousser à croire que les huiles essentielles les plus connues nous ont déjà livré tous leurs secrets, à grand coup d'analyses chromatographiques. Pour ne rien arranger, notre mental a tendance à les classer par catégorie et à leur mettre des étiquettes, y compris pour leurs propriétés énergétiques, les enfermant dans des concepts réducteur du genre « anti-stress, 3ème chakra », car c'est un moyen pour lui d’appréhender facilement l'immense potentiel de ces extraits botaniques, véritable véhicule de l'âme des plantes.


Cependant, la Vie elle-même est beaucoup trop complexe pour être définie et comprise dans sa globalité par l'intellect humain, qui ne devrait être qu'un outil parmi d'autre, au service d'une compréhension plus grande, et non l'unique dispositif permettant la connaissance, au risque de passer à côté d'informations essentielles.

Oublions donc quelques instants tous nos livres et nos connaissances scolaires, et partons réellement à la découverte d'une huile essentielle. Pour aujourd'hui, je nous ai choisi la Bergamote.


Ode à la Bergamote


Fruit du bergamotier et sœur botanique de l'orange, la bergamote est un fruit au goût amer, mais donc le zeste nous fournit par extraction mécanique une huiles essentielle à l'odeur à la fois puissante et subtile, aux infinies propriétés physiques et énergétiques. Ajout du 28.08.2023 : pour information il existe aussi une huile issue des feuilles du bergamotier, nommée "petit grain bergamotier"


Avant de partir en voyage, je dois vous prévenir, que la où nous allons, une protection solaire est indispensable. En effet, comme tous les agrumes, la bergamote a une relation privilégiée avec le soleil. Elle est particulièrement photosensibilisante et va donc augmenter considérablement la sensibilité de la peau aux rayonnements ultraviolets, là ou son huile essentielle est appliquée. Il est donc vivement recommandé de couvrir les zones d'application avant de profiter des joies de l'astre solaire.

Ça y est, nous sommes prêts, allons-y ! : approchons nous de la bouteille, ... respirons-la : mhhhhhh qu'est ce qui vient vers nous? Non, stop ! Pas d'analyse ! Du ressenti, comme un enfant qui la découvre pour la première fois. Mhhhhhh, quel parfum ! Cela sent la joie, la générosité, le soleil. Des images viennent et nous emportent dans nos souvenirs et parfois au delà. Nous nous envolons et nous partons dans des mondes, portés par notre imagination. Nous éloignons notre nez du flacon, ressentons à nouveau nos pieds sur le sol : Oula, quel voyage en quelque secondes !

Voila, c'est cela, la Bergamote !

Nous ne la connaissons pas encore, mais nous l'avons rencontrée pour la première fois. Nous pouvons utiliser uniquement son corps physique, chimique, défini précisément dans les livres, ou collaborer avec son esprit, son essence, et partir en voyage avec son âme, le grand mystère que nous ne connaîtrons jamais complètement, mais que nous pouvons vivre, goûter, partager.

Laissez-moi vous parler encore de la bergamote :


L'huile essentielle de bergamote décontracte, c'est un excellent anti-stress. Sa présence est très féminine. Elle nous entoure, nous incite au lâcher prise, à nous abandonner dans les bras de notre Mère et à profiter de sa chaleur, nous mettant dans un état de réceptivité et de détente. Elle nous incite à nous concentrer sur le relationnel, sur l'artistique, sur l'intuitif, nous encourageant à délaisser le coté analytique et rationnel et partir à la découverte des mystères de l'hémisphère droit de notre cerveau.

C'est une huile très joyeuse et à l'instar de sa sœur l'orange, elle a un côté très plaisant et joueur, effaçant rancœurs et rancunes, gommant morosité, grisaille et ennuis, nous incitant quelques instants à oublier notre éducation d'adulte et à nous laisser aller sans inhibition à exprimer la gaité et la bonne humeur à l'intérieur de nous dans une innocence propre à l'enfance.


En diminuant quelques instants notre retenue, elle nous incite à aller vers les autres, facilitant le contact et encourageant la communication, permettant de tisser des liens et parfois des ponts entre des personnes avec lesquelles nos différents et nos différences nous auraient probablement incité à la réserve et la pudicité, nous permettant souvent une fois sa présence disparue de maintenir une connexion avec ces nouvelles rencontres, pouvant être le prélude a de belles amitiés.

Néanmoins, ce n'est là que son aspect tourné vers extérieur.

Les ardents prêts à travailler sur eux, savent que si aujourd'hui la terre n'a plus guère de territoires inexplorés à offrir pour les matérialistes, il en est une autre, à l'intérieur de nous, qui, elle, regorge de richesse à extraire et de contrées sauvages, qui ne demande qu'à être étudiés et colonisées. Souvent, nous passons devant en fermant les yeux, n'écoutant pas la petite voix à l'intérieur qui nous chuchote que sous son aspect dangereux et inhospitalier, l'île que nous apercevons depuis notre côte intérieure recèle en fait un véritable trésor, nécessitant cependant un minimum de travail de recherche et d'extraction.


Voilà, nous y sommes ! La bergamote nous a préparés et rassurés, nous sommes maintenant plus à même d'écouter notre voix intérieure. La communication est rétablie. Laissons-nous guider, prendre par la main, pour visiter cette parcelle à l'intérieur de nous. Nous pouvons faussement penser la connaître, car nous l'avons peut-être aperçue au loin mais en réalité elle est redoutée et inexplorée. Voilà, je vous laisse là ... je m'éloigne sur la pointe des pieds et je m'en vais ... ce voyage est le votre, je vous confie aux bons soins de la bergamote et de sa sagesse.


Une grande exploratrice du siècle passé à dit « celui qui voyage sans rencontrer l'autre ne voyage pas, il se déplace » , mais les initiés savent que l'autre est notre miroir, nous renvoyant souvent ce que nous ne voulons pas voir à l'intérieur de nous. Ainsi se rencontrer soi même, c'est d'abord rencontrer Dieu, et par conséquent tous les êtres.


Voilà, vous avez compris : pour connaître réellement une huile essentielle, il faut rencontrer le divin, à travers elle.

Exemple d'application pratique :


Dans mon travail quoditien de thérapeute, j'ai toujours le sourire quand se présente la bergamote, car elle est souvent promesse de voyage. En effet, la plupart du temps quand un patient choisit l'huile essentielle de bergamote dans le cadre d'un nettoyage des mémoires karmiques, (pour plus d'information sur le sujet voir notre précédent article "comment les mémoires karmiques peuvent affecter notre quotidien") nous avons droit à un décollage quasi immédiat. Sa grande affinité avec l'élément air nous emporte, nous accompagnant à la découverte des mémoires, faisant apparaître les images oniriques avec une facilité déconcertante et d'une manière plus sûre qu'avec d'autres huiles essentielles qu'il m'ait été donné d'approcher. Elle nous entoure, nous rassure, lève nos inhibitions et révèle la Joie de l'enfant à l'intérieur de nous, nous transmettant la confiance et la sécurité nécessaire pour transmuter les mémoires difficiles avec une déconcertante Légèreté.


Pour résumer : c'est une alliée de choix pour explorer et libérer les traumatismes du passé, dans le cadre d'un travail thérapeutique.

La phrase ci -dessus, que vous ne trouverez probablement dans aucun livre de référence, représente la quintessence de notre voyage avec la bergamote. Vous pouvez l'ajouter sur la liste de ces nombreuses particularités, mais n'oubliez pas : ce qui est important ce n'est pas la destination, c'est le voyage. C'est cette expérience vécue qui nous permet réellement de connaître une huile essentielle, pas une énumération de propriétés vides d'esprits, nous rassurant en nous faisant miroiter l'illusion d'un savoir. Les listes de propriétés énergétiques bien que très utiles, ne sont qu'un support.


Aller à la découverte


Ce que nous venons de faire avec la bergamote, nous pouvons le faire avec quantité d'autres plantes, et d'ailleurs, pas uniquement avec des huiles essentielles et cela est encore surprenamment plus facile avec les plantes que l'on ne connaît pas.


Pour vous inspirer, laissez-moi vous compter une expérience que j'ai vécue il y a quelques années :


Dans le cadre d'une de mes initiations, je me suis retrouvé, en très bonne compagnie, dans une zone fort reculée d'un pays d’Amérique centrale. Une amie, arrivée quelques mois auparavant et partageant comme moi une passion pour les plantes, avait entrepris avec les moyens du bord la distillation de plantes locales à l'aide un petit alambic, fort simple et inapproprié pour un usage professionnel, principalement dans le but d'en obtenir des hydrolats.


Ce qui était surprenant, c'est que ni elle ni personne dans notre entourage ne connaissait réellement la majorité des plantes en question, et les quelques locaux qui pouvaient nous renseigner n'en connaissait que le nom vernaculaire, en espagnol. Sans nom latin et définition botanique exacte, nous pouvions sembler bien démunis pour une approche scientifique ou pour en définir les propriétés, qu'elles soient physiques ou énergétiques.

Quelques jours après mon arrivée, cette amie nous a réunis en un petit cercle pour partager et expérimenter ses distillations. Pour notre petit groupe de méditants, en connexion avec la terre, le simple fait d'avoir quelques gouttes de ces hydrolats sur la peau a pu nous montrer des choses étonnantes. Les plantes nous enseignaient littéralement comment les utiliser. Encore plus surprenant, il m'a été possible de reconnaître quasi toutes les plantes distillées, à partir de leur hydrolat, alors même que je ne les avais jamais approchées auparavant :« ah, cela doit être une toute petite fleur rose, je la vois précisément. Ah, tiens, ne serais-ce pas cet espèce de palmier à noix que tu as distillé ? »


Cependant , il y en a une ou je me suis complètement trompé. En effet, à l'odeur, j'avais cru distinctement reconnaître du petit grain bigaradier (distillation issue des feuilles de l'oranger amère). Sûr de moi, et inconsciemment, souhaitant probablement impressionner par mon savoir, je l'ai donc cité. Très vite, j'ai été ramené dans l'humilité, car il s'agissait en fait de fleur de café, une des seules plantes que nous avions pu identifier précisément. Mon mental avait tout simplement pris le dessus, écrasant mon intuition et me guidant vers une voie erronée.


Cette expérience est en réalité très révélatrice de la limite de notre intellect, et de la fausse croyance, profondément ancrée par notre éducation cartésienne, en la supériorité toute puissante du coté analytique sur l'intuition.


Samuel Chabbey

Thérapeute

027 346 02 92 – 079.780.93.90


Si vous avez aimé cet article, vous pouvez cliquer sur la pub pour nous soutenir. Cela ne vous prend que quelques secondes et cela nous aide beaucoup !


Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page